Escapade marocaine ...


Le 03 Août 2009

 

Nous allions consacrer cette journée à la découverte de Marrakech ... et notamment de sa fabuleuse Médina .

Nous débutions cette visite par celle de ces très animés souks . Nous y déambulions, au hasard  : souk des teinturiers, souk Chouari (vanniers), souk Haddadine (ferronniers), souk des cuivres, souk Smata (babouches), celui de Cherratine (cuir), celui des bijoutiers,

la place des épices ...

 

 

Nous étions souvent invités à consommer, à entrer dans les boutiques : "Pour le plaisir des yeux !", nous entendions-nous souvent interpeler ! Ces demandes n' étaient jamais vraiment très insistantes, elles s' accompagnaient toujours d' un sourire que nous pensions bienveillant . Un sourire que nous rendions bien volontiers et qui souvent suffisait à ce que nous ne soyons pas plus sollicités .

Peut-être nous accoutumions-nous aux sollicitations, parvenant désormais à nous en accoutumer ?!

Dès lors, et jusqu' à la fin du séjour, nous les appréhendions beaucoup moins, et savions souvent y répondre ou contourner .

Nous employions toujours le sourire, tout en faisant preuve de fermeté lorsque cela le nécessitait .

 

 

Nous effectuions ensuite, la belle visite de l' élégant Palais de la Bahia . Nous nous rendions également aux tombeaux saadiens ...

une visite que nous jugions cependant plutôt décevante, et pour laquelle ne figurent pas de photos sur cette page .

 

 

Il y avait donc des touristes à fréquenter le Maroc au cours de l' été ! Ils devaient alors, tous se trouver ici, à fréquenter la place

Jemaa-El-Fna ! Jusqu' ici, nous ne les avions que très peu rencontrés ... En moyenne, nous n' avions pas croisé un camping-car par

jour ! Durant la journée, cette place ne présente que peu d' intérêt ... Vraiment décevante avec ses quelques charmeurs de serpents,

ses quelques dresseurs de singes, ses quelques vendeurs de jus d' orange !

 

 

Mais dès le coucher du soleil, la magie opère ! Nous assistions alors, à un incroyable festival de couleurs, de senteurs ... Et quelle animation ! Il y règnait une ambiance toute particulière que nous avons adorée ... La Place  s' était comme métamorphosée  !

 

 

Notre stationnement nocturne se situait au pied du minaret de la Koutoubia . Ce parking est idéalement placé, proche de la place Jemaa-El-Fna . Nous le trouvions en revanche relativement calme car un peu éloigné des grands axes routiers et des lieux d' animation nocturne de la ville . Cette nuit, nous étions les seuls à y stationner . Globalement, Marrakech  nous avait bien plu .

 


Le 04 Août 2009

 

A Marrakech, s' offraient deux options : rejoindre Essaouira  ou bien reprendre une route plus au Sud , et atteindre Agadir .

Nous disposions encore de deux semaines et nous rendre à Agadir  nous a semblé plus qu' envisageable !

La route que nous empruntions livrait une fois de plus, de somptueux paysages !

 

 

Sur la route menant au col de Tizi-N-Test, la visite de la mosquée de Tin-Mel  nous avait permis de faire une étape très plaisante .

 

 

Nous parvenions au sommet du Col de Tizi-N-Test . Le panorama dont on y bénéficiait se révèlait assez extraordinaire .

Puis, la route descendait sur près de 30 km, à travers les arganiers vers la région du Sous . Cette descente était vraiment très impressionnante, elle s' effectuait sur une chaussée très étroite, et par endroits totalement défoncée . S' y succèdaient de nombreux virages en épingle à cheveux ; des voitures, mais surtout des taxis, des camions et des cars locaux y roulaient vite, vraiment trop vite !

Nous jugions cet itinéraire très périlleux ; il réclame pas mal de vigilance de la part du conducteur s' y aventurant !

 


 

Nous faisions étape à Taroudant . Nous y visitions sa sympathique Médina .

Nous dormions aux pieds de ses fabuleux remparts .

 


Le 05 Août 2009




Aujourd' hui, nous rejoignions l' océan . Nous ne devrions plus le quitter,

dans cette remontée que nous effectuerions désormais le long des côtes

marocaines . Dès lors, nous adoptions un tout autre rythme, alternant

entre visites et longs moments de détente sur de jolies plages .


Ce que nous découvrions à Agadir, ne nous a pas vraiment plu .

Nous ne nous sommes pas rendus dans sa médina : nous en avions

tellement visitées déjà, et de si jolies !

Nous passions en revanche, un agréable moment sur sa longue

plage fréquentée par de nombreux touristes et locaux .




 

 

Nous entreprenions l' intéressante visite du port d' Agadir . S' y échangent des tonnes de sardines ; s' y construisent encore,

de superbes chalutiers en bois d' eucalyptus . A son entrée , de nombreuses gargotes proposent toutes un même menu,

constitué exclusivement de poissons grillés ... L' ambiance y est particulièrement "folklorique" !

 

 

La route côtière que nous empruntions désormais longeait de belles plages où s' entassaient de très nombreux vacanciers .

Nous nous arrêtions pour le soir, dans la station balnéaire d' Imi Ouaddar .

Son camping, l' Atlantica Parc, sera le plus cher que nous ayons fait au cours de notre séjour au Maroc . Il offre toute sortes de services, dont personnellement, nous n' avons nul besoin . L' entretien des sanitaires n' est en revanche "qu' à peine" correct .

L' animation assurée en soirée (animateur dynamique vociférant dans un micro) nous a tenus éveillés une bonne partie de la nuit .

Vous l' aurez compris, nous n' avons que très moyennement apprécié ce camping .

 


Le 06 Août 2009

 

Ce matin, nous décidions de faire une petite incursion dans les terres, en nous dirigeant vers la Route du Miel  et la Vallée du Paradis .

Un superbe espace que nous avons beaucoup apprécié, et que les touristes semblent avoir oublié de visiter ! Des lieux, tels ceux que nous aimons particulièrement fréquenter . Nous y passions un moment réellement délicieux ... Un trou d' eau nous donnait par ailleurs, l' occasion de nous accorder une petite trempette .

 

 

Puis, nous rejoignions la route longeant les côtes atlantiques . A Tamri, dans un oued, poussent des bananiers dont les fruits nous ont semblé vraiment délicieux ! Puis rapidement, les sols se sont couverts de très nombreux arganiers .

 

 

Pour rejoindre Imsouane, nous devions quitter la route principale ... Effectivement, à l' écart de celle-ci, ce sympathique village de pêcheurs occupe  une pointe rocheuse .

 

 

Nous dormions au camping municipal, simple mais correct . Il dispose d' une belle vue sur la mer, et quelle tranquillité nous

y bénéficiions ! Nous correspondait certainement plus que le camping fréquenté la veille . En revanche, tout en demeurant

raisonnable (conforme à celui pratiqué ailleurs !), le prix facturé était trois fois supérieur à celui annoncé dans les guides .

Nous y avons fait une belle étape .

 


Le 07 Août 2009

 

Le rythme désormais suivi était beaucoup plus reposant que celui initialement adopté les premiers jours ayant suivis notre arrivée au Maroc . Nous progressions dès lors par sauts de puce le long de la route côtière, tout en nous dirigeant vers le Nord . Nous passions un long moment sur la plage de Tafelney, sur laquelle revenaient de nombreuses embarcations chargées de poissons . La baignade y semblait cependant dangereuse, nous étions inexorablement portés par de sournois courants .

 

 

Dans un nouveau saut de puce, nous atteignions Sidi Kaouki . Mais il nous est apparu difficile de profiter bien longtemps de sa très jolie plage : le vent semble y être l' allié des seuls wind-surfeurs ; il souffle vraiment très (trop) fort !

Par ailleurs, nous jugions ici, les températures de l' océan, particulièrement froides .

 

 

Nous établissions notre étape nocturne au Village Hôtel Mezzane, tenu par un couple de charmants français . Le stationnement est pratiquement offert aux occupants de camping-cars (2,70€) . Pour ce prix modique, nous bénéficiions d' un petit bloc sanitaire avec WC, lavabo et douche chaude (entretien et état de propreté irréprochables) !

Que demander de plus ?! Ne propose pas, hélas, de restauration le soir . Les filles en sont ravies ! Enfin un soir sans resto !

On va enfin pouvoir faire des pâtes ou une purée Mousseline ! Les prix d' un repas complet, aux alentours de 5 euros, ne nous ont

pas, jusqu' alors, encouragés à préparer à manger !

 


Le 08 Août 2009

 

Aujourd' hui, nous programmions la visite d' Essaouira . Nous la débutionsa par celle de son port . L' activité y est débordante le matin, avec la vente directe du poisson . Tel celui d' Agadir, le port possède également son petit chantier naval .

 

 

Essaouira  possède un charme particulier que nous n' avons retrouvé dans aucune autre cité marocaine .

Il nous a semblé bien agréable de s' y promener ... Nous l' avons adoré !

Cependant, il y faisait particulièrement froid ! Les filles auraient bien supporté leurs petites laines, hélas rangées tout au fond de la soute . Les températures rencontrées jusqu' à présent ne nous avaient pas vraiment encouragés à les sortir ! Nous y avons croisé pas mal de touristes . Après Marrakech, le circuit touristique classique devait-il les emmener jusqu' ici !

 

 

Nous avons dégusté du poisson grillé dans une gargote non loin du port (une spécialité à Essaouira !) . Nous avons eu, et pour la première fois, la désagréable sensation de nous être fait roulés sur la quantité et le prix à payer ... Le commerce pratiqué dans ces petites échoppes constituait-il un attrape-touriste ?! Très probablement !

 


Nous nous rendions désormais, et dans l' espoir de pouvoir y passer la nuit,

à Moulay Bou Zerektoun,  un spot fréquenté par de nombreux véliplanchistes .

Il faut dire que le vent y souffle fort ! Pour le deuxième soir consécutif, sa force

nous avait contraints à manger à bord de notre camion . Nous y dînions d' une 

délicieuse omelette aux oignons et de pâtisseries orientales achetées à Essaouira ...

Un pur régal !

Nous admirions jusqu' au coucher du soleil, les prouesses techniques des windsurfeurs,

véritables funambules en équilibre sur leurs planches .

La nuit passée sur cet espace de bivouac avait été très tranquille, dès que le vent avait

un peu faibli . Une nuit comme nous les apprécions, dans un endroit tel ceux que nous

privilégions !



 


  <<  Page précédente                                      1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6                                        Page suivante  >>